née pour gagner

Alpine A 442 B

Alpine_A442
1978
scroll

LE

MANS

78

Descendante des Alpine A440 et A441, Alpine A442 est engagée dans le Championnat du Mondes des Prototypes en 1975, où elle remportera de nombres pôles positions. Elle sera surtout connue pour avoir décroché la victoire aux 24 Heures du Mans les 10 et 11 juin 1978 dans sa version A 442 B.

1978
alpinea442b_01
alpinea442b_02
alpinea442b_03

esprit

L’ÉVOLUTION

VERS

LA VICTOIRE

En 1973, Alpine décide de revenir en compétition circuit à haut niveau. La marque lance A440, un bolide bleu qui usait les pistes en 1973. L’année suivante, le modèle évolue en A441, dotée d’un moteur turbo et d’une robe jaune et noire (les couleurs de Renault). Alpine courra deux années de suite aux 24 Heures du Mans avec Renault Alpine A442, pour ensuite développer Renault Alpine A442 B, spécifiquement conçue pour l’épreuve reine du championnat du monde d’endurance. Au drapeau à damier, une victoire historique.

alpinea442b_04

intérieur

MOTEUR,

ACTION !

Renault Alpine A 442 B était dotée d’un moteur turbocompressé à 6 cylindres en V à 90°, de 1 996 cm3 développant 500 ch. Grâce à ce moteur, elle pouvait frôler les 360 km/h. Et malgré presque 200 cm3 de moins que Renault Alpine A443, c’est la version A442 B plus aérodynamique qui décrocha la victoire en 1978.

alpinea442b_05
Touchez la voiture pour commencer à l’explorer
360°

bande-originale

ÉCOUTE

CE FLOW

Les sons de Renault Alpine A442 B évoquent la piste, Le Mans et la compétition.

caractéristiques techniques

MOTEUR

DE 500 CH

  • production

    modèle unique

  • performances et motorisation

    6 cylindres en V à 90°, turbocompressé

    1 996 cm3, 500 ch

    environ 360 km/h

  • dimensions
    longueur 4,80 m
    largeur 1,84 m
    hauteur 2 ,35 m
  • architecture

    barquette bi-place groupe 6 transmission aux roues arrière châssis tubulaire

The Originals Store

ESPRIT

COMPÉTITION

Pour renouer avec votre esprit de compétition, venez découvrir les produits Renault Alpine A442 B.

héritage

FINIR EN

BEAUTÉ

Le soir même de la course du Mans de 1978 et de la superbe victoire de Pironi et Jassaud, Bernard Hanon, le patron de Renault, annonce la fin du programme endurance, au profit de la Formule 1. Une page se tourne, mais quelle page !

alpinea442b_14
explorer
The Originals